DOULEUR AU TALON / FASCÉITE PLANTAIRE / ÉPINE DE LENOIR

Environ 38% des nouveaux cas qui consultent en podiatrie se plaignent principalement de douleur au talon.

La fascéite plantaire est donc une source très fréquente de douleur au pied. Elle consiste en une blessure (par micro déchirures) à un ou plusieurs des cinqs ligaments ou bandes qui relient les os métatarsiens à l'os du talon. Le symptôme le plus fréquent consiste en une douleur sous le talon pendant les quelques instants suivant la sortie du lit le matin, ou à la reprise de la marche après avoir été assis temporairement durant la journée.

Souvent les patients ont de "bons jours" et de "mauvais jours", la fascéite plantaire empire et, à moins de traitements appropriés, provoque une chronicité des symptômes pouvant mener à une immobilisation complète du patient en vue de sa guérison et une augmentation d'absentéisme au travail.

Le syndrome d'épine de Lenoir se distingue par une talalgie dont l'apparition de douleurs de plus en plus vives à mesure que la journée progresse, force l'individu à cesser toute activité. On la retrouve plus fréquemment chez le pied creux démontrant un manque d'absorption de choc ou perte de tissus adipeux sous le talon.

Une tension chronique à la région de l'insertion du fascia plantaire à l'os du talon crée une calcification progressive et le développement de l'épine infra calcanéenne (Lenoir) proprement dite qui, cependant, n'est pas toujours nécessairement symptomatique.

La douleur au talon est aussi une situation commune chez les enfants, particulièrement chez les garçons de 8-12 ans.

 douleur talon 1douleur talon 2